Recherche

Projet de recherche SCORE-15

 

SCORE-15 a été traduit dans un grand nombre de langues par des praticiens. Les traductions ont été prise en charge par « the Association for Family Therapy and Systemic Practice UK » (AFT www.aft.org.uk/view/score.html ) l’Association Européenne de Thérapie Familiale. Suivant notre protocole, les traductions sont revues par Peter Stratton, Judith Lask et Reenee Singh. Ces traductions reflètent les différents contextes culturels et les traducteurs ont été encouragés à traduire cet instrument de manière à ce qu’il soit adapté à leurs contextes de pratique.

Il y aura vraisemblablement encore d’autres traductions de SCORE-15 et celles-ci seront publiées sur le site. Si la version que vous cherchez n’est pas encore disponible, merci de consulter régulièrement le site web.

Si vous souhaitez contacter d’autres personnes qui utilisent SCORE-15 dans votre langue pour créer un réseau, vous pouvez utiliser les contacts repris dans la liste ci-dessous. Certains ont d’autres matériels traduits comme des version non-cliniques, les instructions d’administration ainsi qu’une version pour enfants entre 8 et 11 ans.

Si vous souhaitez suggérer des changements ou proposer une nouvelle traduction, merci de nous envoyer un email. Pour soulever des points de discussion et nous faire part de vos expériences, vous pouvez rejoindre notre forum de discussion par email: aftSCORE+subscribe@googlegroups.com

VOICI LES DIFFERENTES VERSIONS CLINIQUES DISPONIBLES (à télécharger)
Chinese version: Timothy Sim timothysim@yahoo.com.sg

Czech version: Jarmila Tolimatova Jarmila.Tolimatova@vfn.cz

English UK version: Peter Stratton p.m.stratton@ntlworld.com, Judith Lask judelask@icloud.com, Reenee Singh reeneesingh@gmail.com

Finnish version: Aarno Laitila aarno.laitila@uef.fi, Eija-Liisa Rautiainen eija-liisa.rautiainen@suomi24.fi

French version: Judith Lask judelask@icloud.com

German version: Maria Borcsa borcsa@fh-nordhausen.de

Greek version: Mina Polemi-Todoulou ethos.greece@gmail.com

Hungarian version: Julia Hardy: hardy.julia@freemail.hu

Icelandic version: Vigdís Jónsdóttir vigdisj@landspitali.is

Indian Version (in Hindi)

Italian version: Luigi Schepisi lschepisi@tiscali.it

Netherlands and Flemish Belgian version: Gilbert Lemmens Gilbert.Lemmens@uzgent.be

Norwegian version: Heidi Tranoy htranoy@hotmail.com,Vigdis Wie Thorsteinsson uxtvig@siv.no

Polish version: Barbara Jozefik bjozefik@cm-uj.krakow.pl, Bogdan de Barbaro bogdandebarbaro@wp.pl

Portuguese version: Note this is the SCORE-29 from which the SCORE-15 items can be extracted: Anna Paula Relvas aprelvas@fpce.uc.pt, Margarida Vilaça gui.vilaca@hotmail.com

Romanian version: Eniko Skolka eniko.skolka@gmail.com

Serbian version: Nevena Calovska nenach@eunet.rs, Desanka Nagulic desanka.nagulic@gmail.com

Spanish version: José Soriano Pacheco JSoriano@santpau.cat, Roberto Pereira rpereirat@gmail.com

Swedish version: Madeleine Cocozza madeleine.cocozza@liu.se

Transylvanian Hungarian version: Eniko Skolka eniko.skolka@gmail.com

Turkish version: Murat Dokur muratdokur@superonline.com

Welsh version: Judith Lask judelask@icloud.com

 


Projets de recherche

Cher Membre d’EFTA,

Nous souhaitons mettre en place au sein d’EFTA un organe très actif de recherche.  A la place d’un comité de recherche restreint qui dirigerait toutes les activités, je propose que nous prenions en charge un nombre de projets définis qui demanderait à chacun un engagement limité. Ces projets auraient un objectif précis afin qu’ils puissent se réaliser dans un délai court.

Par ce courrier, je vous invite à vous engager dans un des projets listés ci-dessous ou dans un nouveau que vous souhaitez proposer.  A ce stade, je souhaite seulement savoir qui au sein du board serait prêt à s’engager activement.  Une fois que cela sera fixé, nous pourrons adapter le projet en fonction de ce que vous souhaitez faire, élaborer la proposition et ensuite, si nécessaire, inviter plus largement les membres d’EFTA à s’y impliquer.  Si un ou plusieurs projets vous tentent, merci de m’en informer rapidement et de me faire savoir si possible quel rôle vous désirez y jouer afin que je puisse mettre en route le processus (p.m.stratton@ntlworld.com).

Voici les idées actuelles pour des projets possibles :

Projet 1 : Etudier les possibilités d’obtenir des fonds pour la recherche européenne.

Leader : Mauro Mariotti. Membres actuels: Maria Borcsa, Michel Maestre, Peter Stratton

Notre initiative principale actuelle est conduite par Mauro Mariotti (TIC) qui cherche des sources de financement de la Communauté Européenne et qui en même temps construit une proposition sur l’utilisation des approches systémiques afin d’améliorer la qualité de vie de familles « normales» avec un jeune enfant. Une proposition doit être soumise pour le 30 janvier. Nous planifions également une proposition à « Horizon 2020 » qui doit être soumise pour le mois de juin http://ec.europa.eu/research/participants/portal/desktop/en/opportunities/index.html

Nous vous invitons à rejoindre le groupe de préparation ou à participer à la recherche elle-même si nous obtenons les fonds.

Il y a beaucoup d’initiatives en dehors de celles financées par la CE et nous aimerions acquérir des compétences pour explorer et détecter les annonces et les possibilités de soutien à la recherche. Pour le moment, nous demandons à quiconque impliqué dans la recherche à EFTA de chercher des possibilités et de m’en faire part. Même si nous ne serons pas en mesure de poursuivre la plupart d’entre elles, nous construirons une connaissance qui nous aidera à discerner où appliquer nos efforts.

Projet 2. Une recherche-enquête à propos du bien-être familial et de la promotion de la santé couplée à la recherche de connections avec la rhétorique officielle de chaque pays à ce propos.

 Leader : Peter Stratton. Membres actuels :

L’union Européenne et certains gouvernements soutiennent que le « bien-être » des citoyens est une préoccupation majeure. Il serait bien pour EFTA d’avoir une contribution à ces recherches avec des références particulières à la qualité de vie au sein des familles européennes. Le bien-être de la famille est souvent vu comme un objectif et rarement comme une ressource*. Des familles plus structurées et un réseau des relations étroites avec d’autres personnes jouent en pratique un rôle essentiel dans certains domaines comme celui du soin aux personnes âgées, aux personnes en difficultés ou de celles qui souffrent de problèmes physiques ou psychologiques chroniques. Même des objectifs simples tels que se maintenir en forme et s’alimenter sainement, prendre des médicaments de manière modérée, s’engager dans la préservation de l’environnement, avoir un sentiment de bien-être, etc… sont, dans l’expérience de chacun, influencés par le soutien familial. La plupart des propositions qui visent à renforcer le fonctionnement des citoyens dans ces domaines sont invariablement faites en terme d’influence directe sur le citoyen sans aucune référence à la mobilisation du soutien familial.

Projet 3. Collationner les recherches publiées ces 10 dernières années et qui sont actuellement uniquement disponibles dans la langue du pays où elles ont été menées.

Leader : NFTO Project.  Membres actuels :

Les critiques et les manuels se font le relais des recherches publiées dans des revues de langue anglaise. Nous pensons qu’il y a des recherches substantielles dans les pays membres d’EFTA qui valent la peine d’être diffusées plus largement. Ce projet se ferait d’abord à travers les NFTO’s de chaque pays afin de trouver quelqu’un qui pourrait faire un rapport sur la recherche dans son pays. Nous demanderons probablement de fournir pour chaque article publié la traduction en anglais du résumé. Le groupe de travail collationnerait les informations et donnerait une vue d’ensemble. Nous pouvons aussi imaginer de remettre un prix qui encouragerait d’aller plus loin dans la recherche et inciterait à une publication dans Human Systems et/ou sur le site d’EFTA.

Projet 4. Concrétiser l’excellent travail fait par certains pays pour introduire le SCORE

Leader : Jose Soriano and Roberto Pereira. Membres actuels : Luigi Schepisi, Michel Maestre, Peter Stratton

Le SCORE, indicateur du fonctionnement familial et du changement thérapeutique est à la fois une mesure du progrès thérapeutique et également un indicateur de la qualité de vie des familles. Jusqu’à présent, nous nous sommes focalisés sur l’établissement d’une traduction pour chaque pays participant et générant des données de sa qualité comme mesure des résultats. Jusqu’ici il est prévu que le groupe de travail collationnerait les données et les expériences des thérapeutes. Certains pays ont terminé le protocole de traduction mais ne peuvent entreprendre le projet substantiel nécessité par la validation du SCORE. Ce groupe de travail collationnerait les données récoltées jusqu’à présent pour donner un exemple général  que le SCORE-15 est fiable quand il est placé dans des contextes différents. Nous pourrions dès lors proposer un ensemble de projets possibles dont certains seraient suffisamment courts pour être entrepris par des étudiants et trouver des collègues qui pourraient les parrainer dans leur propre pays (Peter a déjà une longue liste de projets éventuels).

Projet 5. Recueillir des données sur la nécessité des cours de formation car ils améliorent l’utilisation de la recherche en formation.

Leader : Monica Whyte.  Membres actuels :

Un projet en 2 parties afin de soutenir les cours de formation qui désirent fournir une formation de base à la recherche et à l’utilisation d’articles sur la recherche mais qui sont limités par divers facteurs. Le groupe de travail se ferait une idée des obstacles principaux et travaillerait avec les enseignements afin de voir comment ces obstacles peuvent être surmontés. Le groupe de travail pourrait aussi étudier les méthodes utilisées par les cours Européens qui engagent avec succès leurs étudiants dans la recherche afin d’avoir une idée de ce qui pourrait être utile de manière plus générale.

Projet 6. Ce projet est celui que vous souhaitez suggérer au comité de recherche.

Nous examinons actuellement une suggestion de Luigi Onnis « L’efficacité de la thérapie familiale comparée aux traitements habituels et plus spécifiquement les traitements bio-médicaux ».

Comité de Recherche d’EFTA :

Peter Stratton, président

Michel Maestre

Mauro Mariotti

Jose Soriano

Monica Whyte

* Par exemple la recommandation de la Commission du 20 février 2013 « Investir dans l’enfance : briser le cycle de la précarité » offre plusieurs pistes de soutien aux familles mais ne fait aucune référence à l’implication des familles comme partenaires d’un meilleur développement pour l’enfant